Formation en biologie végétale
Règne végétal
Slider

Évolution des bryophytes

L’avènement des plantes terrestres, il y a environ 480 millions d’années, est un des événements majeurs de l’histoire de notre planète ; il a entraîné d’importants changements de l’environnement terrestre tels que la réduction de la concentration atmosphérique du CO2 et, son corollaire, un abaissement de la température.

On connaît peu de fossiles de Bryophytes, vraisemblablement en raison de la nature même de leurs tissus peu résistants. Par ailleurs, quasi jamais, le sporophyte n’a été retrouvé associé au gamétophyte.

L’hépatique la plus ancienne remonterait au Dévonien (360 à 408 millions d’années) et d’autres plantes se rapprochant des hépatiques sont présentes à partir du Carbonifère (286 à 360 millions d’années).

La divergence entre Bryophytes et plantes vasculaires se serait produite il y a environ 430 millions d’années.

L’évolution au sein des Bryophytes et la séquence selon laquelle les différents groupes ont divergé restent matière à débat. Différentes approches phylogénétiques ont identifié chacune des trois classes comme étant la première à avoir colonisé les terres. De récentes études moléculaires suggèrent cependant que les hépatiques constituent le premier groupe de plantes terrestres. Certains considèrent que les mousses sont les plus proches des plantes vasculaires mais cette vue n’est pas partagée par tous : l’analyse des séquences d’ARN ribosomal suggérerait que ce sont les hépatiques à thalle qui se rapprochent le plus des embranchements de plantes plus évoluées.

La poursuite des recherches paléontologiques et des études moléculaires devront apporter une réponse aux nombreuses questions qui restent posées.

Fermer le menu