Formation en biologie végétale
Règne végétal
Slider

Évolution des Angiospermes

Les Angiospermes apparaissent au début du Crétacé ou à la fin du Jurassique. L’Angiosperme la plus ancienne actuellement connue remonte à 165 millions d’années. Parmi les Angiospermes toujours existantes, les études moléculaires identifient Amborella tricopoda (endémique de Nouvelle-Caledonie) comme étant le groupe « soeur » de toutes les autres Angiospermes, c’est-à-dire comme étant la première lignée divergente à partir de l’ancêtre commun le plus récent se situant à la racine de l’arbre phylogénique des Angiospermes.

Par la suite, les plantes à fleurs se répartiraient en trois grands ensembles.

  • Le plus primitif comprendrait ce que les systématiciens nomment le groupe ANITA (ou Angiospermes basales). Il regroupe trois famille dont les Amborellacées et les Nymphéacées.
  • En auraient dérivé, un groupe comprenant les « anciennes dicotylédones » (ou Magnoliidae complex, ou encore les Angiospermes non-monocotylédones et non-eudicotylédones) (Laurales, Magnioliales, Canellales et Pipérales) et l’ensemble des Monocotylédones, qui dériveraient des Magnioliales.
  • Les Angiospermes les plus évoluées rassembleraient toutes les Eucotylédones parmi lesquelles les Rosidées et les Astéridées constitueraient les groupes les plus évolués.
  • Le classement de certains clades (comme les Ceratophyllales) est encore incertain. Celui-ci serait le groupe « sœur » des Eucotylédones ou celui des Monocotyléones, ou encore de ces deux grandes divisions ensemble …