Formation en biologie végétale
Physiologie végétale
Slider

Transport des sucres et des assimilats

Introduction

La survie sur terre pose de sérieux problèmes aux plantes terrestres; Le premier de ces défis est la nécessité d’acquérir et de retenir de l’eau. En réponse à ces pressions environnementales, les plantes ont développé des racines et des feuilles. Les racines ancrent la plante et absorbent l’eau et les nutriments, les feuilles absorbent la lumière et échangent des gaz. À mesure que les plantes grossissaient, les racines et les feuilles devenaient de plus en plus séparées les unes des autres. Ainsi, les systèmes mis au point pour le transport sur de longues distances ont permis à la pousse et à la racine d’échanger efficacement des produits d’absorption et d’assimilation.

Vous vous souviendrez que le xylème est le tissu qui transporte l’eau et les minéraux du système racinaire jusqu’aux parties aériennes de la plante. Le phloème est le tissu qui transfère les produits de la photosynthèse – en particulier les sucres – des feuilles mûres aux zones de croissance et de stockage, y compris les racines.

Le phloème transmet également des signaux entre les sources et les puits sous forme de molécules régulatrices, et redistribue l’eau et divers composés dans le corps de la plante. Toutes ces molécules semblent se déplacer avec les sucres transportés. Les composés à redistribuer, dont certains arrivent initialement dans les feuilles matures via le xylème, peuvent être soit transférés hors des feuilles sans modification, soit métabolisés avant la redistribution.

Pour en savoir plus

  • « Translocation in the Phloem » Plant Physiology, Chapitre 6 (Ed. 5)
Fermer le menu