Formation en biologie végétale

Physiologie végétale

Slider

Transport des solutés

Introduction

L’intérieur d’une cellule de plante est séparée de la paroi cellulaire et l’environnement par une membrane plasmique constituée de deux couches de molécules lipidiques. Cette fine couche sépare un environnent intérieur relativement constant de l’environnement extérieur variable. En plus de former une barrière hydrophobe, la membrane facilite et contrôle les entrées et les sorties des molécules et des ions lors du prélèvement des nutriments, exporte les solutés et régule la pression de turgescence. Il en va de même pour les membranes internes qui séparent les divers compartiments de chaque cellule.

La membrane plasmique détecte aussi les informations sur l’environnement physique, sur les signaux moléculaires des autres cellules, et sur la présence d’agents pathogènes non valides. Ces signaux sont souvent relayés par des modifications des flux d’ions à travers la membrane. 

Le mouvement moléculaire et ionique d’un endroit à un autre est appelé transport

Le transport local des solutés dans ou à l’intérieur des cellules est régulé principalement par des membranes. Le transport à grande échelle entre les organes de la plante, ou entre la plante et l’environnement, est également contrôlé par le transport membranaire au niveau cellulaire.

Par exemple, le transport du saccharose de la feuille à la racine à travers le phloème, appelé translocation, est contrôlé et régulé par le transport membranaire dans les cellules du phloème de la feuille et du phloème jusqu’aux cellules de stockage de la racine.

Dans ce chapitre, nous examinerons les principes physiques et chimiques qui régissent les mouvements de molécules en solution. Ensuite, nous montrerons comment ces principes s’appliquent aux membranes et aux systèmes biologiques. Nous discuterons également des mécanismes moléculaires de transport dans les cellules vivantes et de la grande variété de protéines de transport membranaire responsables des propriétés de transport particulières des cellules végétales. Enfin, nous examinerons les voies que prennent les ions lorsqu’ils pénètrent dans la racine, ainsi que le mécanisme de chargement du xylème

Fermer le menu