Formation en biologie végétale

Physiologie végétale

Slider

Considérations écologiques et physiologiques

Introduction

La conversion de l’énergie solaire en énergie chimique contenue dans les composés organiques est un processus complexe qui inclus le transport d’électrons et le métabolisme photosynthétique du carbone (voir chapitres sur la phase claire et la phase sombre). Les discussions précédents sur les réactions photochimiques et biochimiques ne devraient pas être éclipsées par le fait qu’en conditions naturelles, le processus photosynthétique a lieu dans des organismes intactes qui répondent continuellement aux changements internes et externes.

L’impact de l’environnement sur la photosynthèse  est un sujet d’intérêt pour les physiologistes, les écologistes et les agronomes. Du point de vue des physiologistes, l’impact des facteurs environnementaux tels que le CO2, la lumière, etc sur la photosynthèse est étudié, tout comme les réponses indirectes aux facteurs environnementaux tels que l’humidité de l’air et du sol. La dépendance des processus photosynthétiques aux conditions environnementales est aussi importante pour les agronomes pour la productivité des plantes, et donc la productivité des cultures qui dépend fortement du taux de photosynthèse en vigueur dans un environnement dynamique. Pour les écologistes, le fait que le taux de photosynthèse varie selon les conditions de l’environnement est important pour toutes les questions d’adaptation et d’évolution. 

Pour en savoir plus

  • « Photosynthesis: Physiological and Ecological Considerations » Plant Physiology, Chapitre 9 (Ed. 5)
Fermer le menu