Formation en biologie végétale
Physiologie végétale
Slider

Au niveau des plantes

Introduction

La vie dans l’atmosphère terrestre représente un défi formidable pour les plantes terrestres. D’une part, l’atmosphère est la source de dioxyde de carbone, qui est nécessaire à la photosynthèse. D’autre part, l’atmosphère est habituellement desséchante, ce qui entraine une perte nette d’eau due à l’évaporation.

Puisque les plantes manquent de surfaces permettant la diffusion interne de CO2 en évitant la perte d’eau, le prélèvement de CO2 les expose au risque de déshydratation. Ce problème est aggravé car le gradient de concentration pour le prélèvement de CO2 est bien plus faible que le gradient de concentration menant à la perte d’eau. Pour répondre à la demande contradictoire de maximiser le prélèvement de CO2 tout en minimisant la perte d’eau, les plantes ont progressivement mis en place des stratégies pour contrôler les pertes en eau depuis les feuilles et pour remplacer l’eau perdue dans l’atmosphère. 

Dans ce chapitre, nous examinerons les mécanismes et les forces motrices opérant sur le transport d’eau dans la plante et entre la plante et l’environnement. Nous commencerons par examiner le transport de l’eau en nous concentrant sur l’eau dans le sol. 

Pour en savoir plus

  • “Water Balance of Plants” Plant Physiology, Chapitre 4 (Ed. 5)
Fermer le menu