Formation en biologie végétale
Morphologie végétale
Slider

Les sélaginelles

Introduction

La formation de deux types de méiospores chez une même espèce constitue une acquisition significative pour les végétaux : il s’agit d’un trait caractéristique et « définitif » de l’évolution végétale. Un des premiers groupes à présenter cette caractéristique est celui des Lycophytes ; cependant, elle apparaît également chez d’autres lignées de Ptéridophytes, notamment chez des fougères, du moins les fougères aquatiques (Hydroptéridales). Nous n’envisageons qu’un seul cas, celui des Sélaginelles (Photo 1) qui font partie des Lycophytes.
Photo 1 : Sélaginelle sp

Pour en savoir plus

Appareil végétatif

Appareil végétatif

Les Sélaginelles sont des plantes herbacées, à tiges (T) rampantes ou grimpantes, ramifiées de façon dichotome et portant de petites feuilles (F) à nervure unique (Photo 2). L’analogie physionomique de ces pousses feuillées avec celles des Bryophytes n’est que convergence de formes car l’anatomie des organes est nettement plus complexe et comporte, notamment, de véritables tissus conducteurs. Certaines ramifications à géotropisme positif, dont la nature est toujours discutée,portent, à leur extrémité, un bouquet de racines (R) adventives.
Figure 1 : Appareil végétatif de la sélaginelle
Photo 2 : Tige de la sélaginelle
Fermer le menu